Qui sont les MESTO-FESTO et leur Association

Nous sommes une Association Espagnol de Médecins et de Pharmaciens Spécialisés sans Diplôme officiel de formation médicale spécialisée (MESTO-FESTO) qui après avoir attendu pendant de nombreuses années l’opportunité de pouvoir régulariser notre situation et malgré avoir reçu par consensus la reconnaissance de tous les groupes parlementaires de la Chambre des Députés Espagnole, voyons les mois passer et les obstacles se dresser à l’encontre de la régularisation de notre situation.

L’origine des MESTO-FESTO, Médecins et Pharmaciens sans Diplôme officiel de formation médicale spécialisée, provient d’une grande erreur de planification de l’État qui a entraîné l’expulsion de milliers de licenciés du système de formation officiel (système MIR), alors que la croissance progressive de notre système de santé requerrait constamment un plus grand nombre de spécialistes, ce qui a débouché sur un important déficit.

Entre les années 1980 et 2003, il y a eu 141 273 licenciés et seules 82 704 places de formation ont été créées, empêchant 58 569 médecins, 41,5 % des licenciés d’accéder à une place de formation spécialisée, sachant que le diplôme de spécialiste est indispensable pour exercer la médecine en Espagne.



Ce déficit constant de spécialistes a entraîné le besoin de former de manière alternative une génération de spécialises, les MESTOS. La même chose s’est produite avec les pharmaciens  spécialisés en pharmacie hospitalière, les FESTOS.

Les MESTO-FESTO sont de véritables spécialistes qui ne sont pas reconnus, qui exercent leur activité professionnelle en qualité de médecins et de pharmaciens au sein de leur spécialité en étant pleinement responsables, avalisés par leur travail quotidien exercé tout au long de 15 à 30 années d’expérience, et, dans de nombreux cas, engagés par l’administration publique pour exercer la médecine et la chirurgie spécialisées.

Une procédure est nécessaire afin de réguler la délivrance du diplôme de spécialiste à ces professionnels

Ce ne serait pas la première fois qu’un processus de régularisation est mis en œuvre en Espagne. Il existe plusieurs précédents, desquels les deux les plus connus et récents ont été ceux des années 1994 et 1999, lorsque furent promulgués deux Décrets Royaux qui constituèrent une tentative correcte mais insuffisante, afin de résoudre la question qui est toujours d’actualité.

Lors de ces dernières régularisations, le temps d’exercice limita l’accès à des milliers de spécialistes qui continuèrent donc à être dans l’attente d’une nouvelle régulation qui est considérée nécessaire depuis longtemps mais n’arrive toujours pas.

Actuellement, le chômage médical est une réalité croissante dans notre pays. La situation de précarité professionnelle qui est associée au manque de diplôme officiel de formation médicale spécialisée fait que notre collectif soit le collectif de médecins séniors le plus vulnérable face au chômage.

Le Partido Popular, au gouvernement actuellement, ne respecte pas toutes les idées qu’il a défendues lors de la législature précédente lorsqu’il était dans l’opposition. Les vidéos et les journaux des débats de la Chambre des Députés Espagnole et ses déclarations publiques sont là pour nous rappeler cette honteuse vérité. Ce qui était auparavant juste et facile à résoudre depuis l’opposition, aujourd’hui, à la tête d’un gouvernement ayant la majorité absolue, et en raison d’intérêts politiques et uniquement en raison de cela, est impossible à réaliser.

Depuis l’Association de Médecins et de Pharmaciens Spécialisés sans Diplôme officiel de formation médicale spécialisée, nous sommes à la recherche de soutiens et sommes en train de nous réunir avec tous les secteurs qui pourraient nous aider : politique, syndical, juridique, médical, institutions, associations, etc. pour déboucher sur la solution définitive à la situation actuelle des MESTO-FESTO. Nous comptons déjà sur le soutien de nombreux membres de ces secteurs mais il nous manque un élément fondamental : la volonté politique.